!css

L'hebdo des marchés : semaine du 8 mars 2021

À l’évidence, avec un temps d’avance sur la réalité sanitaire, les marchés ont tourné la page Covid. Finies les séances « trollées » par les taux de contamination et les bilans quotidiens de santé planétaire ! Pourtant, la nouvelle peine à passer pour bonne. Car, dans leur hypocondrie naturelle, les investisseurs se sont depuis laissés gagner par un autre mal dont la charge virale est aussi importante. La crainte que le redémarrage de l’économie mondiale ne se traduise par une surchauffe inflationniste. Enfin, il y a fort à parier que si l’inflation vient dans un élan printanier draguer les 3 % - voire plus - à la faveur d’un effet de base, le phénomène ne soit finalement que temporaire.