!css

Le support de placement Amundi Convictions ESR obtient le label « Relance »

23/09/2021

Lancé en octobre 2020 par le Gouvernement, le label "Relance" a pour objectif de mobiliser investisseurs et épargnants en faveur d’une reprise rapide et durable de l’économie française.

Amundi obtient le label « Relance » pour son support de placement Amundi Convictions ESR, spécialement conçu pour l’Epargne Retraite en entreprise1.

label relance


Ce label de place s’inscrit dans le cadre du Plan de Relance gouvernemental lancé le 19 octobre 2020 visant à flécher l’épargne des Français vers des fonds contribuant positivement à la relance économique du pays et à renforcer le potentiel de financement des entreprises françaises, en ciblant notamment les plus petites d’entre elles. 

En savoir plus sur le label "Relance" 

Le FCPE Amundi Convictions ESR, créé en 2016,  est aujourd’hui le premier fonds labellisé Relance en termes d’encours2  avec près d’un milliard d’euros d’actif sous gestion3. Pour agir sur l’ensemble du tissu économique, le fonds est principalement investi en actions cotées et non cotées, notamment françaises. Sa stratégie s’inscrit dans une double dynamique : celle d’une croissance économique confortée et pérenne, et celle de l’investissement à long terme adapté à l’épargne en vue de la retraite.
L’équipe de gestion intègre également des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) dans ses choix d’investissement, au même titre et en même temps, que les critères proprement financiers.

Le fonds peut être intégré dans les dispositifs retraite de gestion totalement libre ou pilotée, et répond aux conditions permettant aux entreprises qui le souhaitent de bénéficier du forfait social allégé4 introduit par la loi Macron.

(1) PER Collectif, successeur du PERCO et/ou PER Obligatoire, successeur du PER Entreprises (anciennement "article 83").
(2) 6 FPCE labellisés Relance au 17/08/2021 (dont 3 FCPE du groupe Amundi)
(3) 949 M€ au 27 août 2021
(4) Forfait social allégé au taux de 16% introduit par la Loi Macron de 2015 et reconduit dans la Loi Pacte de 2019.