!css

L'hebdo des marchés : semaine du 25 avril 2022

Même si les marchés font preuve d’une certaine résilience au vu des chocs qu’ils traversent, le regain de volatilité leur donne parfois des allures de 40e rugissants. Voire de 50e hurlants. La semaine passée, Netflix s’est essayé à la chute libre (-37 % sur une séance) après l’annonce d’une perte sur un an de 200 000 abonnés au premier trimestre. Après une phase haussière sans pareille sur les deux dernières années, les valorisations étaient jusqu’ici sensiblement tendues. Dès lors, la moindre déception est jugée sans concessions, déclenchant une vague de “sauve qui peut !”...