!css

L'hebdo des marchés : semaine du 17 janvier 2022

La semaine passée sur les marchés a été un condensé de ce que promet l’année qui débute. Une boule à neige financière où la quiétude des investisseurs a été secouée façon shaker. Contre toute attente, ce n’est pas tant l’inflation, ressortie en décembre à 7 % sur un an - soit un plus haut depuis 1982 -, qui a mis en émoi les intervenants que les déclarations de la future vice-présidente de la Fed lors de son grand oral au Sénat. Lael Brainard a laissé entendre que les taux pourraient prendre de la verticalité dès la fin du tapering. Toutefois, la Fed ne prendra pas le risque d’une action trop brutale qui pourrait faire dérailler les marchés. La fébrilité des investisseurs oscillera cette année, poussant les marchés dans une nouvelle phase de bipolarité, source inévitable de volatilité...