!css

L'hebdo des marchés : semaine du 30 mai 2022

L’indicateur de la Banque centrale européenne (BCE) relatif aux salaires négociés a surpris à la hausse, atteignant 2,8 % en glissement annuel au premier trimestre, sous l’effet, semble-t-il, de versements exceptionnels, notamment aux travailleurs allemands, mais sans augmentation généralisée des salaires de base. Si l’on exclut ces éléments plus volatils, la hausse plus modérée serait restée en deçà de 2 % en glissement annuel.