!css

L'hebdo des marchés : semaine du 2 novembre 2021

Avant son lancement à Glasgow dimanche dernier, tout laissait craindre que la COP 26 brasserait assez de vent pour faire tourner un champ d'éoliennes tout une année. Le rendez-vous était d’autant plus attendu que les participants doivent notamment détailler leurs actions pour réduire leurs émissions d’ici 2030. La Chine, 1er émetteur mondial de gaz à effet de serre s’engage à atteindre la neutralité carbone avant 2060, l’Inde (3e du classement) n’a toujours pas communiqué de plan actualisé. De son côté, Joe Biden aura bien du mal à fanfaronner comme leader du monde décarboné après avoir sabré de moitié ses ambitions budgétaires environnementales. Malgré l’urgence, il y a donc fort à parier que, par peur du vide, les participants n’oseront pas se regarder dans le fond des yeux...