!css

L'hebdo des marchés : semaine du 14 juin 2021

En matière d’inflation, il y avait les phobiques, les sceptiques... Désormais, il faudra aussi compter sur les zens. Une espèce d’investisseur caractérisée par une inhabituelle placidité face à la perspective d’une surchauffe inflationniste. Et, son apparition peut officiellement être datée de la semaine dernière. Alors que, depuis des mois, le sujet met en émoi les intervenants de tous poils, la hausse en mai de 3,8 % sur un an des prix à la consommation aux États-Unis n’a pas occasionné de scènes de panique, de comportement hystérique ou de névrose indicielle. Comme si, d’un coup, les places financières s’étaient muées en un vaste rassemblement de yogistes empreints d’une profonde zénitude...